Menu

JOURNÉE D’ÉTUDE |Les origines du Coran et de l’Islam

Avec Mohammad Ali Amir-Moezzi, Directeur d’étude à l’EPHE (Sorbonne), Paul Neuenkirchen, Docteur EPHE et Islamologue et Karim Arezki, Maître d’enseignement HET-PRO en Islamologie et Religions comparées.

 

Le Coran est l’une des sources scripturaires principales de la religion musulmane. Sa place est fondamentale dans l’islam. Pourtant les recherches récentes remettent en cause la version traditionnelle acceptée jusqu’alors au sein de la communauté musulmane.

Qu’en est-il vraiment ? De quoi peut-on être sûr au sujet des origines du Coran et de l’islam ? Les études présentées au cours de cette journée proposent de rendre compte de la complexité des origines du Coran et de l’islam.

 

Note : Wissam Halawi, Professeur assistant en Histoire sociale et culturelle de l’Islam (UNIL) ne peut être présent comme initialement prévu.

 


Description

La tradition [1][2] musulmane présente le Coran comme étant un texte descendu (nuzila) de ciel communiqué directement par l’ange Gabriel à Muhammad, le prophète de l’islam.

Les études orientales et islamologiques de ces dernières décennies semblent conduire à rejeter la thèse traditionnelle selon laquelle la version coranique conventionnelle, dite « la vulgate », aurait été rédigée sous le califat de ‘Uthman (23-35/ 644-656).

Dans son article « The Transmission of the Kur’an » [3], basé sur les travaux de Paul Casanova [4], Alphonse Mingana conclut que la version officielle du Coran aurait vu le jour au plus tôt sous le calife omeyyade ‘Abd al-Malik b. Marwân qui a régné du 65 à 86 de l’Hégire (685 à 705 de l’ère chrétienne).

L’un des représentants de cette approche, John Wansbough [5], considère que « le Coran n’a pas du tout son origine ni en Arabie ni même en islam. […] C’est en dehors d’Arabie qu’ils [les Arabes] trouvèrent, après les conquêtes, un “milieu sectaire” au Moyen-Orient, plus particulièrement en Irak, et commencèrent progressivement à adopter ce “milieu” et à l’adapter à eux-mêmes en réécrivant son histoire tout en “arabisant” son évolution. De cette manière, le Coran émergea d’une multiplicité de sources. » [6]

Le Coran des historiens [7], l’un des ouvrages majeurs avec plus de 4000 pages, publié sous la direction Ali Mohammad Amir-Moezzi et Guillaume Gye, rend accessible le résultat des études passées et des recherches actuelles sur le Coran aux lecteurs non-spécialistes. Au cours de cette journée, nous aurons le privilège d’avoir parmi nous Mohammad Ali Amir-Moezzi, Directeur d’étude à l’EPHE (Sorbonne) qui apportera deux études en relation avec l’origine du Coran et le début de l’islam. Nous aurons aussi la joie d’entendre Paul Neuenkirchen, Docteur de l’École pratique des hautes études et l’un des principaux contributeurs du Coran des historiens, traitera de l’eschatologie coranique et ses sous-textes bibliques. Enfin, notre Maître d’enseignement, Karim Arezki, abordera la version officielle du Coran.

L’objectif de cette journée est d’informer les participants des nouvelles recherches sur les débuts de l’islam et de les aider à saisir la complexité des premières années de la religion musulmane durant lesquelles les sources scripturaires ont été fixées.

[1] Mahmoud Hussein, Al-Sira T.1: Le prophète de l’Islam raconté par ses compagnons, Paris, Fayard/Pluriel, 2011.

[2] Mahmoud Hussein, Al-Sira T.2: Le prophète de l’Islam raconté par ses compagnons, Paris, Fayard/Pluriel, 2011.

[3] Alphonse Mingana, « The transmission ot the Kir’an » Journal of the Manchester Egyptian and Oriental Society (1915), p. 25-47.

[4] Paul Casanova, Mohammed et la fin du monde, étude critique sur l’Islam primitif, Paris, HACH.LIVRE-BNF, 1911, p. 103-142.

[5] Wansbough, 1977. Qur’anic Studies : Sources and Methodes of Scriptural Interpretation, Oxford ; 1978. The Sectarian Milieu: Content and Composition of Islamic Salvation History, Oxford.

[6] Amir-Moezzi, 2011. Le Coran Silencieux et le Coran parlant, Sources scripturaires de l’islam entre histoire et ferveur, CNRS, p. 72-73.

[7] Ali Mohammad Amir-Moezzi et Guillaume Gye, Le Coran des historiens, Paris, Les éditions du Cerf, 2019.

 


Programme

8h45 Accueil – Café

9h15 Ouverture du colloque

9h30 Le Coran officiel, avec Karim Arezki

10h30 Pause café

11h00 Le contexte historique des débuts de l’Islam, avec Mohammad Ali Amir-Moezzi

12h15 Fin de la matinée

14h00 Le Coran shiite, avec Mohammad Ali Amir-Moezzi

15h00 Pause café

15h30 L’eschatologie coranique et ses sous-textes bibliques : Le cas de la sourate 56″, avec Paul Neuenkirchen

16h30 Table ronde avec les intervenants, animée par Karim Arezki

17h15 Conclusion et fin du colloque

 

À l’issue de cette journée d’étude, nous vous proposons d’assister en présentiel ou en ligne à la conférence du soir (gratuite), sur le sujet : « Que répondre à l’accusation sur la falsification de la Bible ? ». En savoir plus et s’inscrire

 


S’inscrire

Veuillez noter que le certificat COVID est obligatoire pour assister à la journée d’étude.

Lien vers la billetterie

 


Merci pour votre inscription et à bientôt.

Télécharger le flyer
prochains événements

    Informations personnelles

    * Champs obligatoires

    Choix de la formation

    * Champs obligatoires

    Formule souhaitée*

    Formation souhaitée*

    Bachelor - Orientation souhaitée*

    1 Sous réserve de l’accréditation de la Confédération suisse

    Année désirée pour commencer la formation