Menu

Portrait de la semaine : Frédéric Hammann

Découvrez chaque semaine un nouvel enseignant ! Frédéric Hammann, pasteur réformé dans le canton de Neuchâtel, vient d’être nommé Professeur HET-PRO en Théologie systématique. Portrait.

Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 46 ans, je suis marié et père de deux enfants.

C’est en Suisse romande que j’ai passé mon enfance et ma jeunesse. Baccalauréat en poche, je me suis envolé pour le Tchad où, durant un an, j’ai enseigné dans un orphelinat. Temps fort sur le plan existentiel, spirituel et communautaire suite auquel j’ai entrepris non pas des études de médecine, comme je le projetais, mais bien de théologie ! Celles-ci m’ont mené à Aix-en-Provence, Neuchâtel et Kampen (NL). Années passionnantes qui ont vu mon intérêt pour la théologie tant s’amplifier que s’élargir, avec le désir de développer une approche alliant exigence intellectuelle et démarche de foi.

Vinrent ensuite les années de ministère pastoral en terres neuchâteloises au sein de l’Église réformée, entrecoupées d’une période d’enseignement à la faculté de théologie d’Aix-en-Provence. Années faites de rencontres, d’écoute, de prédications et d’accompagnement au cœur des multiples visages de l’existence humaine. De belles collaborations nourries par la recherche d’une traduction fine et agissante de l’évangile dans nos vies personnelles et ecclésiales. Un vécu qui continuera de m’habiter !

Quand j’en ai le loisir, j’aime la lecture, le suivi de débats variés, le monde des échecs et les balades à vélo avec mes enfants.

Quelle vision conduit votre vie personnelle ?

Sans vouloir plagier qui que ce soit, je dirais :

En marche !

Une vision dynamique au cœur de laquelle se loge le désir de manifester toujours davantage l’union extraordinaire que l’on peut vivre avec le Christ.

Quelle place donnez-vous aux besoins concrets de l’Église et de la société dans votre théologie ?

Si elle n’est pas là pour donner des recettes, la théologie n’en est pas moins incarnée. En ce sens, j’accorde une place importante aux enjeux de société et aux besoins et défis de l’Église d’aujourd’hui, mais toujours en les interrogeant et en questionnant leur fondement. Une telle perspective nous aide, j’ose le croire, à décrypter ce monde et à y assumer notre vocation dans toutes les facettes de la vie.

Pourquoi cette chaire ? Que pensez-vous pouvoir y apporter de spécifique ?

La théologie systématique m’a toujours intéressé. L’approfondissement et l’articulation parfois paradoxale des grands thèmes de la foi chrétienne me passionnent. Appréciant particulièrement plusieurs systématiciens réformés néerlandais du XXe siècle, j’espère pouvoir rendre accessible la finesse et la pertinence de leur pensée auprès des étudiants.

Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de votre nomination ? Comment envisagez-vous cette nouvelle étape de vie ?

Reconnaissance et encouragement suite à l’annonce de ma nomination ; motivation et responsabilité face à cette nouvelle étape. Allusion à Luther en cette année 2017, je termine en disant et priant : « Que Dieu me soit en aide ! ». O

Pasteur réformé dans le canton de Neuchâtel, Frédéric Hammann a également été professeur titulaire en Théologie pratique pendant 7 ans à la faculté Jean Calvin (ex-FLTR) d’Aix-en-Provence, partenaire de la HET-PRO.

 

Quelques articles publiés par Frédéric Hammann

Communiqué de presse | Le directeur de la Ligue relève un nouveau défi

Michel Siegrist, directeur de la Ligue pour la lecture de la Bible depuis 2002, a annoncé son départ de l’association La Ligue pour la Lecture de la Bible pour la fin du mois d’avril 2021. Il se consacrera ensuite pleinement au développement et renforcement du pôle de formation pratique auprès de la HET-PRO.

Les prophètes et la voix des sens

La conviction que l’Écriture est la seule norme de foi et de pratique ne risque-t-elle pas d’ignorer les dimensions intuitive et sensible de la nature humaine ? Le dogmatisme rigide et l’utilitarisme ont trop souvent stérilisé la vie spirituelle…

Méditer les textes bibliques ? Oui ! Mais en hébreu ou en grec ?

De temps en temps on me demande pourquoi l’apprentissage des langues bibliques est obligatoire dans les écoles de théologie. Cette question est même posée par des pasteurs ! La plupart des étudiants ne me posent pas cette question, mais j’imagine qu’elle trotte parfois dans leur esprit. C’est pourquoi je compare cette partie de mon travail au travail de dentiste : douloureux sur le moment, mais extrêmement bénéfique à long terme.

Découverte d’un livre sur le corpus lucanien coédité par Dr. James Morgan

James Morgan, docteur en théologie et exégète biblique, cumule les casquettes. Professeur HET-PRO en Nouveau Testament, il est aussi lecteur de grec biblique à l’Université de Fribourg et auteur. Découvrons avec lui un livre passionnant sur le corpus lucanien auquel il a discrètement contribué.

    Informations personnelles

    * Champs obligatoires

    Choix de la formation

    * Champs obligatoires

    Formule souhaitée*

    Formation souhaitée*

    Bachelor - Orientation souhaitée*

    1 Sous réserve de l’accréditation de la Confédération suisse

    Année désirée pour commencer la formation