Menu

Portrait de la semaine : Karim Arezki

Découvrez chaque semaine un nouvel enseignant ! Karim Arezki, ancien musulman d’origine kabyle, a été nommé maître d’enseignement en Islamologie et Religions comparées. Portrait.

Pourriez-vous vous présenter ?

Né dans une famille musulmane et converti à la foi chrétienne en Algérie, je suis venu en France fin des années 90 pour y suivre des études vétérinaires. Là-bas, je me suis réorienté vers des études de Théologie à l’Institut Biblique de Nogent, puis à la Faculté Libre de Théologie Évangélique de Vaux-sur-Seine.

Depuis un peu plus d’une dizaine d’années, j’exerce un ministère pastoral à l’Église du Tabernacle (Paris, 18e). L’opportunité s’est présentée à moi de suivre en parallèle le séminaire d’Amir-Moezzi à l’École Pratique des Hautes Études (Paris Sorbonne), ouvrant sur une thèse en cours.

J’assure également la présidence de l’Association des Chrétiens Nord-Africains depuis sa création en 2005. Celle-ci a pour but de rassembler les chrétiens Nord-Africains, afin de les encourager dans leur croissance spirituelle et leur service au sein de leur Église.

Quelles valeurs et vision conduisent votre vie personnelle ?

L’Évangile nous offre une vision claire et de belles valeurs, que je m’efforce de m’approprier aussi bien sur le plan intellectuel que pratique.

Quelle place donnez-vous aux besoins concrets de l’Église et de la société dans votre théologie ?

Suivre Jésus nous engage à servir son Église et notre monde d’une manière ou d’une autre.

J’ai le privilège de servir le Seigneur à plein temps, dans un ministère pastoral et d’enseignement où je mets toutes mes capacités à équiper, former et accompagner les membres de l’Église. En même temps je ne cesse d’observer la société, ce qui m’a conduit à m’intéresser à l’islamologie et aux autres religions pratiquées par nos contemporains.

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a conduit à postuler à la HET-PRO ?

L’année dernière, un temps de prière et réflexion m’a amené à la décision de me consacrer dorénavant à un ministère d’enseignement qui comporte une part importante en islamologie. C’est ainsi que j’ai choisi de mettre fin à mon ministère pastoral en été 2017. L’annonce de ma nomination à la HET-PRO s’est avérée être une confirmation pour mon épouse et moi.

Pourquoi cette chaire ? Que pensez-vous pouvoir y apporter de spécifique ?

L’enseignement de l’islamologie et religions comparées s’impose à moi, entre autres, par mon parcours jusqu’ici. Au vu de mon arrière-plan, je ne peux m’empêcher de confronter l’enseignement biblique sur les sujets importants de la foi (Dieu, l’homme, la création, etc.) à l’enseignement d’autres religions, notamment l’islam.

Depuis quelques années, je tente de saisir et faire ressortir en quoi la vision biblique est plus pertinente que tout autre vision, tant au plan religieux que philosophique. C’est ce que j’essaie de relever et d’exposer dans mes cours, en veillant à bien comprendre la pensée de l’autre sans la caricaturer.

Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de votre nomination ? Comment envisagez-vous cette nouvelle étape de vie ?

Une vraie joie et une grande reconnaissance au Seigneur, tout comme à la Commission de nomination. O

 

Quelques publications de Karim Arezki dans le cadre de ses recherches :
  1. « Les Musulmans en France », Les Cahiers de l’École Pastorale, N° 73, 2009.
  2. « Raisons théologiques et historiques du fondamentalisme islamique », Théologie Évangélique, vol 9, n°3, 2010.
  3. « Islam », La foi chrétienne et les défis du monde contemporain, Repères apologétiques, sous. dir. Christophe Paya et Nicolas Farelly, Charols, Excelsis, 2013.
  4.  L’islam, Un regard chrétien (avec Jamil Chabouh), Croire et Lire, 2014.
  5.  Jésus dans le Coran et la Bible : Quelle différence ? Questions Suivante, Farel, Lognes, 2016.
  6. « La violence dans l’islam radical », La violence, une fatalité ?, Terre Nouvelle, sous dir. Micaël Razzano,  éditions Excelsis – GBU, 2017.
Conférence Frathéo du 12 janvier 2017 avec Karim Arezki (à écouter) :

« L’Islam radical, comprendre et répondre »

Patience !

Se retrouver, partager, communier – c’est fondamental. Pourtant, face à diverses divergences d’opinions, l’Église de Rome déjà se trouvait déchirée entre mépris et jugement (cf. p.ex. Rm 14). Et aujourd’hui comme hier, lorsqu’un croyant pense A et l’autre B… il ne reste que le Christ.

Rentrée académique 2021 et certificat sanitaire

Dans le respect des mesures édictées par la Confédération et dans l’optique d’un véritable retour à une vie estudiantine normale sur le campus, la direction du Forum Emmaüs et de la HET-PRO estime qu’il est de sa responsabilité de rendre obligatoire le certificat COVID dès la rentrée 2021, mardi 21 septembre. 

Défis des Églises face au racisme

Le racisme peut se définir entre autres comme un détournement de la différenciation selon la couleur de peau et/ou l’origine culturelle à des fins discriminatoires. Il a pu être nourri par la peur de ce qui vient de l’étranger lors de la pandémie de Covid-19…

Hommage à un étudiant décédé tragiquement

Il évoluait à 4’193 mètres d’altitude. Clément Estrabaud, 24 ans, alpiniste chevronné et étudiant à la HET-PRO, est mort tragiquement le samedi 14 août en fin de matinée, en descendant la face sud de l’Aletschhorn.

    Informations personnelles

    * Champs obligatoires

    Choix de la formation

    * Champs obligatoires

    Formule souhaitée*

    Formation souhaitée*

    Bachelor - Orientation souhaitée*

    1 Sous réserve de l’accréditation de la Confédération suisse

    Année désirée pour commencer la formation